Bannière L'occasion de lire
Trouver d'autres livres sur le site
Retour

La bataille de Narvik

Robert Lafffont
1965
Mise à jour : 14/11/2017
Prix: 5.60€
Référence : R10824
Envoi : 3.15€ (309g en Lettre verte)

Livre en bon état, couverture usée

4ème de couverture :
    La bataille de Narvik restera un des évènements les plus importants qui aient marqué la première année du second conflit mondial.
    Dès le début de 1940, les divers états-majors avaient envisagé l'éventualité d'un théâtre d'opérations en Norvège. Pour les Allemands, l'occupation de ce pays était de nature à peser de manière décisive dans la lutte contre l'Angleterre. Pour les Alliés, il s'agissait de soutenir la Finlande contre la Russie et d'interdire à l'Axe l'abri des fjords norvégiens.
    Les Allemands, cependant, étaient divisés, et pour des raisons d'ordre surtout politique. Certains généraux et amiraux attendaient déjà le premier faux-pas de Hitler pour mettre fin à son régime : le plan de conquête de la Norvège - une folie qui devait échouer - pouvait, croyaient-ils, leur fournir cette occasion... Ils avaient compté sans les fautes des Alliés, Anglais et Français. L'armistice russo-finlandais prit de court ces derniers. Intervenant trop tard, ils recevront un controdre au moment de reprendre Narvik : l'invasion de la Belgique et de la Hollande leur commandera de rembarquer.
    Il faudra toute l'obstination du général Béthouard, commandant du corps expéditionnaire franco-polonais, pour tirer, du moins la leçon de l'évènement. Il refusera de quitter la Norvège, sans avoir consommé la déroute des troupes allemandes, et ce succès contiendra, en germe, tous les éléments qui contribueront à donner aux Alliés la victoire finale. Le 28 mai, jour de la prise de Narvik, il avait attaqué la ville avec des troupes françaises, norvégiennes, polonaises, recevant l'appui de la flotte britannique, et l'action de cette première "armée européenne", comme l'appelle Béthouart dans sa préface, sera de bon augure pour l'avenir de la coalition. Les débarquements réalisés à cette occasion devaient d'autre part ouvrir les yeux aux états-majors, obsédés par les enseignements de la désastreuse campagne des Dardannelles, lors du premier conflit mondial, et leur offrir un exemple de la stratégie des futurs débaquements...
    Ces considérations, soulignons-le, résultent de l'analyse du livre de Johan Waage. "La bataille de Narvik", ouvrage historique, illustré de photographies prises au cours de la campagne, tendu par le récit de combats insolites et acharnés, nourri de notations psychologiques sur les combattants et leurs chefs, se lit véritablement comme un roman.

Vous voulez acheter cette référence, ou vous voulez simplement plus d'information : contactez moi

Foire Aux Questions - Conditions Générales de Vente - Coordonnées et mentions légales - Contactez moi - Frais de port
Qui suis-je ? - Liens - Faire un lien
SIRET : 752 838 722 00029
Mon livre d'or - Ma page Facebook - Ma page Twitter - Ma page Google+ - Ma page Instagram