Bannière L'occasion de lire
Trouver d'autres livres sur le site
Retour

Le grand monde

Flammarion
1969
Mise à jour : 11/02/2017
Prix: 1.10€
Référence : R07566
Envoi : 6.10€ (662g en Mondial Relay)

Livre un peu usé

4ème de couverture :
    "Le Grand Monde", ce n'est pas la haute société parisienne, c'est un bar à Saïgon, image du vaste monde, parce qu'il s'y croise des intrigues et des intérêts noués dans les différents continents. C'est là que Jacques Fernet, soi-disant peintre de renom, et son ami l'antiquaire Serge Martin, tous deux appartenant aux Services secrets, ont, dans la situation confuse - et tragique, puisque Jacques à perdu la vue au cours d'un attentat - où les a conduits la recherche d'un document précieux, rencontré une taxi-girl d'ascendance chinoise, fanatique et sensuelle, cruelle et douce en même temps. Ngô Thi Maï Khanh - tel est son nom - s'est éprise de Jacques, et, comme elle paraît savoir beaucoup de chose, celui-ci a reçu la mission de la faire parler. Il y réussira, sans que le document soit trouvé pour autant, mais il tombera si bien sous le pouvoir de la jeune danseuse que Serge Martin, pour le libérer d'elle, devra le faire expulser d'Indochine.
    Jacques, pourtant, ne se libérera pas si facilement, en dépit des efforts conjugués de ses chefs, de sa mère et de la belle Nicole. Et quand, enfin, il croit y être parvenu, c'est Maï qui se rappelle cruellement à son souvenir. Car on n'échappe pas à l'Orient et à son mystère. Jacques, revenu à Saïgon, en fera l'amère expérience : ballotté d'aventure en aventure, courant après Serge Martin, disparu, le document introuvable et Maï dont il veut se venger, que rencontrera-t-il au bout de sa route ?
    Le monde fascinant où il évolue, les figures équivoques qui jalonnent son interminable quête : Jojo, l'hôtelier chinois, le commissaire Xi-Dien, Kim, le boy de Serge Martin, et Serge Martin lui-même, d'un cynisme raffiné, les incessants rebondissements de l'intrigue et, surtout, la figure envoûtante de Maï qui se dit fille de Bouddha : il y a là de quoi tenir le lecteur en haleine, de quoi le faire passer, à la suite de Jacques Fernet, par les sentiments les plus divers, depuis l'émotion poétique jusqu'au frisson d'horreur, le tout marqué de cette audace victorieuse dont Guy des Cars a déjà donné tant d'exemples.

Vous voulez acheter cette référence, ou vous voulez simplement plus d'information : contactez moi

Foire Aux Questions - Conditions Générales de Vente - Coordonnées et mentions légales - Contactez moi - Frais de port
Qui suis-je ? - Liens - Faire un lien
SIRET : 752 838 722 00029
Mon livre d'or - Ma page Facebook - Ma page Twitter - Ma page Google+ - Ma page Instagram